Les Automates

Les automates ont été conçus par l’homme, pour le distraire et l’aider dans ses tâches quotidiennes.
Dés l’antiquité, les hommes ont créé des statues animées et des jouets mécaniques.
Au Moyen Age, des automates remarquables ont été construits par Albert le Grand et Regiomontanus.
Mais les véritables automates apparurent avec l’art de l’horlogerie et connurent leur essor au 18ème siècle.

 

Jacques de Vaucasson
(1709- 1782)

 

 

Véritable esprit des Lumières, à la fois attiré par la physique et les sciences de la vie, il a été un précurseur des automates modernes. On lui doit entre autre  » Le joueur de Flûte « ,  » Le Canard « , et la création de nombreux automates à tisser.
Toujours à la recherche de nouveaux matériaux pour l’élaboration de ses automates. Vaucanson avait inventé plusieurs dispositifs qui, par la suite, ont été d’une grande importance dans l’évolution de la technique automate. Il a par exemple utilisé le caoutchouc, pour simuler des intestins dans l’anatomie articulé du Canard.

 

 

Pierre Jacquet Droz(1721-1790)

 

 

 

Cet horloger Suisse du 18ème siècle est un des plus grands mécanicien de son temps.
Son engouement pour la reproduction des mécaniques, des actes humains, et ses efforts pour l’amener à la perfection l’a amené à créer un automate écrivain, un dessinateur, et une musicienne.
Pierre Jacquet a énormément apporté et fait évolué les techniques de création des automates.

 

 

 

Gérard Houdin
(1805- 1871)

Houdin construisit un écrivain-dessinateur répondant par des phrases ou des dessins emblématiques

aux questions posées par des spectateurs.

Il travailla aussi, énormément sur la mobilité des automates, avec son Automate voltigeur.
Puis, il dota ses automates de capacités vocales tout à fait proches de celles des humains, et ce par d’ingénieux assemblages de roues de colophane pivotant contre un ensemble de cordes sonores.

 

Industrialisation des Automates.

 

 

Depuis maintenant prés de 40 ans, de nombreuses entreprises se sont lancées dans la fabrication d’automates à la chaîne.
Parmis ces grandes maisons, nous pouvons citer : Vaillant (France), S.S.A. (Suisse), les Automates des Steppes (Russie), Théroude (France), Soliman & Fils en Ecosse, Dower Company…
Plusieurs générations d’automates sont sorties de leurs usines, employés pour toutes les taches de la vie courante, allant du simple loisir aux taches manuelles.
Moyennant finance, des pièces uniques peuvent être aussi fabriquées sur commande.

 

Quelques exemples d’automates…

– L’automate nettoyeur B-418 :
Inventé par , cet automate est une aide indispensable pour la ménagère moderne. prix : 40 Livres
– L’ Hydroquadrupède :
Ce siège, munit de quatres pieds munis d’un système d’hydropropulsion, permet de se déplacer sans efforts.
prix : 300 Livres
– L’ Androïde James B412 :
Dernier cri des usines Vaillant, il s’agit d’un automate majordome de luxe. (sur commande)